PÉTITION « L’EAU, C’EST LA VIE »

En vertu de l’article 18 de la Charte des droits et libertés fondamentaux, et de la loi no 85/1990 sur les pétitions.

Mesdames les Députées et Sénatrices, Messieurs les Députés et Sénateurs, de République tchèque

Vous décidez comment et pour qui la gestion de l’eau est mise en place, une ressource vitale pour la vie de plus de 10 millions de citoyens de République tchèque. C’est pourquoi, nous soussignés les citoyens, demandons que l’eau, les infrastructures des stations de production d’eau potable, l’exploitation de l’eau et l’argent que nous payons pour l’eau soient placés sous la gestion et le contrôle de l’État ou de la ville, en tant que service public, et non en tant que source de profits issus d’activités commerciales ni en tant que rentes.

Nous demandons aux députés et aux sénateurs de République tchèque:

Mesdames les Députées et Sénatrices, Messieurs les Députés et Sénateurs, de République tchèque

Vous décidez comment et pour qui la gestion de l’eau est mise en place, une ressource vitale pour la vie de plus de 10 millions de citoyens de République tchèque. C’est pourquoi, nous soussignés les citoyens, demandons que l’eau, les infrastructures des stations de production d’eau potable, l’exploitation de l’eau et l’argent que nous payons pour l’eau soient placés sous la gestion et le contrôle de l’État ou de la ville, en tant que service public, et non en tant que source de profits issus d’activités commerciales ni en tant que rentes.

  1. La création d’un concept de réseau d’eau public à long terme relatives à la fourniture de ressources en eau, l’approvisionnement en eau potable et au traitement des eaux usées, pour garantir l’autofinancement de l’ensemble du secteur.
  2. L’institution de l’accès à l’eau potable, lequel est un droit fondamental de chaque citoyen, en réponse aux efforts de commercialisation, et de garantir ce droit aux citoyens dans la Constitution de la République tchèque.
  3. Le maintien du principe selon lequel « l’eau n’est pas une marchandise » dans toutes les questions relatives à l’eau.
  4. L’incorporation du principe selon lequel les services de traitement de l’eau et des eaux usées sont assurés dans l’intérêt public et que les droits humains sont par conséquent supérieurs aux intérêts des sujets privés.
  5. Le lancement d’un processus conduisant à la transformation des entreprises existantes opérant dans le secteur de l’eau en entreprises d’utilité publique, c’est-à-dire à but non lucratif.
  6. La garantie du fait que l’exploitation de l’approvisionnement en eau et de l’assainissement revêt la forme et la nature d’un service public.
  7. L’intégration du principe selon lequel la propriété, la gestion et le contrôle de l’eau, des infrastructures et de l’exploitation de l’eau doivent être du ressort de l’administration publique dans les normes juridiques.
  8. La garantie de la sécurité des sources, des ressources en eau et de l’approvisionnement en eau contre le vandalisme et le terrorisme, en coopération avec les forces de sécurité de l’État.
  9. La garantie que les entreprises opérant dans le secteur de l’eau soient tenues de fournir et de publier des informations portant sur le calcul des prix et les contrats avec les villes et leurs stations de production d’eau potable et ce, sans aucune exception (les secrets commerciaux dans le service public sont inacceptables).
  10. La participation des institutions chargées de protéger l’État et ses intérêts, telles que les services de renseignement, aux enquêtes sur les activités suspectes d’entités privées et à la prise de mesures visant à remédier à la situation souvent illégale de l’exploitation des eaux et de la gestion des stations de production d’eau potable.

La pétition vous parviendra également par e-mail. Imprimez-la et veuillez envoyer l’exemplaire original signé de votre part à l’adresse de Nadační fond PRAVDA O VODĚ (Fondation LA VÉRITÉ SUR L’EAU) : Rue Na Drahách 247, Sviadnov. 🙂

Nous vous remercions

11572 občanů
La revendication a déjà été signée parTout le monde peut aider avec cette baisse

LES AUTEURS DE LA PÉTITION

Cette pétition « L’eau, c’est la vie » a été élaborée par le comité des pétitions:
Dr Michal Chromec, Alšova 2891/2a, Ville de Přerov I, 750 02 Přerov Radek Novotný, Na Drahách 247, Sviadnov

Feuille de signature de la pétition
Conformément au § 4 de la loi no 85/1990 sur le droit de pétitions, nous déclarons que la feuille de signature concerne la pétition « L’EAU, Ç’EST LA VIE ». Les annexes jointes à chaque composante sont extraites de la loi sur les pétitions

MUDr. Michal Chromec

Longtemps conseiller de la ville de Přerov et président du conseil d’administration Vodovodů a kanalizací Přerov, a.s., il a défendu à plusieurs reprises la station de production d’eau potable contre les envahisseurs que sont les multinationales. Il est à l’origine de l’accord de plusieurs villes sur une stratégie commune qui garantit la souveraineté de la prise de décision au niveau de la ville, en ce qui concerne les stations de production d’eau potable. Grâce à cela, Vak Přerov a obtenu des subventions de l’UE, investit l’argent des gens dans le développement de la station de production d’eau potable, le prix de l’eau étant pourtant inférieur à celui de la plupart des multinationales avoisinantes.

Ing. Radek Novotný

Expert en comportement des multinationales et des « Serpents en costumes » (Hadů v oblecích). Depuis des années, il contribue à maintenir l’influence des municipalités sur le secteur de l’eau et à faire en sorte que l’argent des gens perçu pour l’eau finisse dans la réhabilitation des canalisations et non à l’étranger. Il a décrit les TUNNELS employés et a aidé les municipalités à les arrêter dans plusieurs régions. Il est l’auteur du projet LA VÉRITÉ SUR L’EAU. Il enseigne comment défendre la question de l’eau et les stations de production d’eau potable contre les envahisseurs. Pour défendre les stations de production d’eau potable, il s’est tourné vers les tribunaux qui lui ont donné raison. Il a vécu des pratiques de gangsters irréalistes et des intimidations pour l’empêcher de défendre la question de l’eau.

La pétition est la deuxième étape du projet L’EAU POUR LES GENS

« L’eau, c’est la vie et la vie des citoyens de République tchèque ne doit pas se trouver entre les mains d’entreprises privées, de multinationales ou de revendeurs. »

 

Protection des données personnelles

RGPD : En signant cette pétition, vous accordez à Nadační fond PRAVDA O VODĚ (Fondation LA VÉRITÉ SUR L’EAU) , ID : 069 25 316, siégeant à Na Drahách 247, 739 25 Sviadnov, inscrite au registre des fondations du tribunal régional d’Ostrava sous le numéro de dossier N 1293, votre consentement au traitement de vos données personnelles concernant votre nom, votre prénom, votre adresse et votre adresse e-mail.

Les données personnelles fournies seront utilisées conformément à la loi no 85/1990 sur les pétitions. Elles seront transmises dans le cadre de la pétition aux institutions ainsi qu’aux autorités et pourront être utilisées dans le but d’informer davantage les pétitionnaires. Le consentement est accordé jusqu’à ce que l’objet et l’acception de la pétition soient atteints, pour une période maximale de 10 ans. Le pétitionnaire peut le retirer à tout moment par écrit et a le droit à la correction des données ainsi qu’à d’autres droits en vertu de la Loi No 101/2000 sur la protection des données personnelles. Toute entité impliquée dans la collecte des signatures de cette pétition est tenue de respecter les obligations légales de protection et de gestion des données personnelles.

La demande a déjà été signée

11572 občanů

La gestion de l’eau doit relever du service des eaux des villes/régions et non d’un commerce de multinationales

CELA A-T-IL UN SENS À VOS YEUX? ALORS SOUTENEZ CE QUE NOUS FAISONS

Opinion personnelle sur ce qui se passe

  • Doc. Ilona Švihlíková Doc. Ilona Švihlíková Il travaille à l'Institut d'études globales UJAK Praha. Ses domaines de prédilection sont les relations économiques internationales, les aspects de la mondialisation et les relations entre économie et politique.
    L'intérêt du public et la capacité de le faire disparaître disparaissent de l'industrie de l'eau. L'État et ses citoyens se retrouvent entre les mains de groupes d'intérêts travaillant secrètement pour des gangs étrangers. Le modèle fonctionne à un niveau élevé de corruption systémique, dans lequel les représentants d'intérêts privés occupent les postes où ils créent des règles pour le groupe et protègent leurs intérêts. Des sources provenant de budgets publics ou de diverses mesures de nature économique sont utilisées en faveur des groupes d’intérêts aux dépens des citoyens et des contribuables, des villes et du secteur de l’eau.
  • Noam Chomský Noam Chomský Philosophe américain, linguiste, logique, critique social et activiste
    La population ordinaire n'a aucune idée de ce qui se passe ni aucune idée qu'elle n'en a aucune idée.

LA FONDATION LA VÉRITÉ SUR L’EAU

Nous finançons la défense de l'eau avec nos propres ressources et avec les contributions de personnes qui partagent le même avis sur l'eau que nous

By transferring to a transparent account with ČSOB:

966665/0300

IBAN: CZ7703000000000000966665

SWIFT/BIC: CEKO CZ PP

Kód banky: 0300

or

 

Chaque montant est utile et est constitué de gouttelettes. Je vous remercie🍀